entete
banniere
AgroParisTech "Programmes courts de formation continue"

Nous sommes désolés :
la session pour laquelle vous demandez une inscription est antérieure à la date d'aujourd'hui !
Merci de consulter notre catalogue en ligne.


La trame verte et bleue : outil d’aménagement du territoire

Dates :
Du 14 (après-midi) au 17 mai 2013 (midi)

Durée :
0 jour (21 heures)

Lieu :
AgroParisTech, centre de Clermont Ferrand , AUBIERE (CLERMONT-FERRAND)

N° ADF :
135543

Tarification :
1110 Euros

Thématique :
Protection des espaces naturels et biodiversité, Ingénierie territoriale

Contexte :
La Convention sur la Diversité Biologique (Rio 1992), la Directive Habitats (UE 1992), la Stratégie Paneuropéenne pour la diversité biologique et paysagère (Sofia 1995) ont introduit la notion de corridor écologique et affirmé l’ambition de créer un Réseau Ecologique Paneuropéen (REP) à l’horizon 2006. La LOADDT de 1999 et le Schéma de Service Collectif des Espaces Naturels ont contribué à l’inscription de cette notion au service d’une politique de conservation dynamique de la biodiversité, ainsi que de ces engagements, dans le droit français. La stratégie Nationale pour la Biodiversité (2004) fixait pour objectif de renforcer la trame écologique du pays et d’améliorer la connectivité écologique du territoire (action phare n°17). Cet objectif s’est traduit dans le cadre du Grenelle de l’environnement (2007) à travers l’engagement à créer une trame verte appréhendée comme un outil d’aménagement durable du territoire et constituée de grands ensembles naturels et de corridors les reliant ou servant d’espaces tampons, reposant sur une cartographie à l’échelle 1:5000. Elle est complétée par une trame bleue formée des cours d’eau et masses d’eau et des bandes végétalisées généralisées le long de ces cours et masses d’eau. L’article 121 de la loi portant engagement national pour l’environnement (Grenelle II –juillet 2010) précise que l’élaboration de la trame verte et bleue doit être pilotée localement en association avec les collectivités locales et en concertation avec les acteurs de terrain, sur une base contractuelle, dans un cadre cohérent garanti par l’Etat à travers l’élaboration d’un cadre de référence.

Objectif :
- Expliquer les notions de corridor, réseaux et continuité écologiques
- Présenter une pluralité d’approches scientifiques pour définir et identifier un réseau écologique aux différentes échelles pertinentes (régionales et infra)
- Montrer, sur la base d’exemples, des méthodes pour une mise en œuvre opérationnelle à différentes échelles territoriales (animation de la démarche d’élaboration, concertation, appropriation par les acteurs du territoire, mobilisation de dispositifs socio-techniques innovants ou existants pour gérer la trame verte et bleue,…)
- Réfléchir aux modalités d’intégration des TVB dans les documents d’urbanisme et de planification du territoire, présenter des méthodes et des retours d’expérience.

Publics concernés :
Ingénieurs et cadres des DDT, DRAAF, DRE, DIREN, DREAL, des Collectivités Territoriales (Conseils Généraux et Conseils Régionaux), des Pays, des Chambres d’Agriculture, des Parcs Naturels Régionaux, des Conservatoires Régionaux, des Bureaux d’Etudes, des Agences d’Urbanisme.

Le tarif indiqué comprend les déjeuners des journées entières de formation.

Pré-requis :

Programme :
Concepts de corridors écologiques, de réseau écologique et de continuité écologique et politiques de références
Le Grenelle de l’Environnement et la Trame verte et bleue : état des lieux au plan national, présentation des guides méthodologiques, groupes de travail en cours et centres de ressources.
Description des modalités de l’opérationnalisation –élaboration et mise en œuvre des TVB- réflexion sur les méthodes et outils mobilisables aux différentes échelles territoriales (en particulier l’échelle régionale).
Outils et méthodes pour une intégration de la TVB dans les documents de planification territoriale et les documents d’urbanisme.
Etudes de cas et retours d’expériences sur trames vertes / trames bleues.

Conférenciers associés :
MEDDE, IRSTEA, Fédération des Parcs Naturels Régionaux de France, DREAL, Collectivités Territoriales, ONEMA, bureau d’études…

Méthode pédagogique :
Chaque exposé est suivi de discussions entre le conférencier et les stagiaires.

Modalités d'évaluation :

Chef de projet :
Armelle CARON, AgroParisTech, centre de Clermont Ferrand

Responsable de la formation :
Christel LANDRET
christel.landret@agroparistech.fr

Assistant de la formation :
Virginia LEJEUNE
04 73 44 07 20
virginia.lejeune@agroparistech.fr

Nb de places :
15



Conditions Générales de Vente Mentions légales
Site réalisé avec SPIP Valid XHTML 1.0 Transitional
Site développé en collaboration avec e-Logiq CSS Valide
Site accessible WAI