entete
banniere
AgroParisTech "Programmes courts de formation continue"

Nous sommes désolés :
la session pour laquelle vous demandez une inscription est antérieure à la date d'aujourd'hui !
Merci de consulter notre catalogue en ligne.


Optimisation des rendements du service et gestion des pertes en eau

Dates :
Du 22 au 25 novembre 2011

Durée :
0 jour (0 heures)

Lieu :
AgroParisTech, centre de Montpellier , MONTPELLIER

Tarification :
1800 Euros

Thématique :
Gestion de l'eau

Contexte :
Les pertes d’un réseau de distribution peuvent être définies, très sommairement, comme la différence entre les volumes mis en distribution dans le réseau et les volumes consommés par les usagers. Ces pertes sont de différentes natures : elles peuvent provenir principalement des fuites sur le réseau, des erreurs de comptage des volumes ou des pertes liées aux processus commerciaux. Gérer au mieux ces pertes en eau tout en optimisant le service représentent des enjeux à la fois environnementaux, économiques, contractuels et sociaux.

Objectif :
Mesurer les volumes d’eau non commercialisée. Les ventiler selon leurs causes. En déduire la perte financière correspondante. Mettre en place une politique pour leur maîtrise et réduction.

Publics concernés :
Professionnels des services d'eau et d'assainissement.

Pré-requis :

Programme :
Enjeux et stratégies:
- Prise de contact et définition des objectifs
Output : Synthèse sur la manière dont est perçue la problématique des pertes en eau.
- Pertes en eau
Situation dans le monde, enjeux, définitions, stratégies: Enjeux environnementaux et économiques, enjeux en termes d’image du service public. Nature anthropique des pertes. Bilan hydrique et "water balance". Cercle des eaux non facturées, NRW, eau facturée, usages autorisés non facturés, pertes réelles et pertes apparentes. Formules et indicateurs, niveau économique des pertes, niveau inévitable des pertes. Indices de perte. Stratégies de réduction des pertes réelles et apparentes.
- Stratégie et plan d’action
Gestion des pertes par les différents départements de l’entreprise. Audit NRW. Calculs d’erreur et incertitude. Plan d’action de réduction des pertes. Dynamique des pertes. Nature migratoire des pertes. Pérennité des plans d’action, causes d’échec et conditions du succès. Aspect tri-dimensionnel des plans d’action, dimension opérationnelle. Gestion de projet et gestion du changement
- Etudes économiques
Evaluation des pertes financières générées par les divers types de perte en eau, réelles ou apparentes. Principes, études coûts-bénéfices. Niveau économique des pertes, niveau optimal d’information et son coût. Remplacement des compteurs. Cas particuliers (insuffisance de la ressource). Etudes de cas

Pertes réelles :
- Pertes réelles, définition et stratégies de réduction:
Causes des fuites Réparation des fuites signalées. Débordement des réservoirs. Différentes techniques de détection des fuites souterraines. Programmes de détection des fuites, recherche passive et recherche active. Sectorisation et DMA (district metered areas). Modulation de pression
- Détection et réparation des fuites: Différents équipements de détection des fuites, corrélateurs acoustiques, data loggers, géoradars, injection de gaz, méthode Sahara pour les grosses conduites. Détection et la signalisation automatique des fuites. Etudes de cas.
- Modulation de la pression: Relation entre pression et débit de fuite. Relation entre pression et fréquence des casses. Réduction constante de la pression, modulation et gestion de pression. Vannes de réduction de pression (VRP),
- Etudes de cas : Présentation de quelques études de cas : Londres (Angleterre), Casablanca (Maroc), Palmira (Colombie)

Pertes apparentes :
- Pertes apparentes définition et stratégies de réduction (Cours interactif) : Cycle d’acquisition des données. Précision des mesures. Pertes de comptage. Consommations non autorisées.
- Consommations non autorisées: Consommateurs non autorisés (clandestins). Consommations non autorisées des consommateurs enregistrés. Fraudes sur les branchements, fraudes sur les compteurs, autres types de fraudes. Erreurs imputables au service des eaux. Niveau inévitable de pertes apparentes. Modes de réduction des pertes apparentes, recensements, enquêtes terrain. Consommateurs à risques, entre laxisme et impunité.
- Pertes de comptage:
- Compteurs d’usager. Compteurs d’eau, types et caractéristiques. Parcs de compteurs. Courbe d’erreur des compteurs d’eau. Profils de consommation. Vieillissement des compteurs. Erreur moyenne pondérée d’un parc de compteurs. Autres causes d’erreur sur le comptage.
- Compteurs de production ou de transfert : types, caractéristiques, maintenance, transfert de l’information, protocole de maintenance et de calibration.
- Etudes de cas: Etudes de cas de réduction des pertes apparentes : Macao (Chine), Palmira (Colombie).

Conférenciers associés :
Le coordonnateur de la session est Michel Vermersch, espert en Gestion des sociétés d'eau, d'assainissement et d'électricité.

Méthode pédagogique :
Organisation d’exposés, illustrés par des exemples concrets, entrecoupés et suivis d’échanges entre conférenciers et participants.

Modalités d'évaluation :

Chef de projet :
Marie GONIN, AgroParisTech, centre de Montpellier

Responsable de la formation :
Sophie LE CAM
sophie.lecam@agroparistech.fr

Assistant de la formation :
Manal GACEMI
01 45 49 89 19
manal.gacemi@agroparistech.fr

Nb de places :
15



Conditions Générales de Vente Mentions légales
Site réalisé avec SPIP Valid XHTML 1.0 Transitional
Site développé en collaboration avec e-Logiq CSS Valide
Site accessible WAI