entete
banniere
AgroParisTech "Programmes courts de formation continue"

Nous sommes désolés :
la session pour laquelle vous demandez une inscription est antérieure à la date d'aujourd'hui !
Merci de consulter notre catalogue en ligne.


Contrôle des digues de protection contre les inondations des cours d'eau

Dates :
Du 08 (après-midi) au 11 mars 2010 (midi)

Durée :
0 jour (0 heures)

Lieu :
Direction Départementale des Territoires de l'Isère , GRENOBLE

Tarification :
1030 Euros

Thématique :
Eaux et milieux aquatiques

Contexte :
Les cours d'eau endigués posent des problèmes qui peuvent s'avérer d'ampleur considérable comme sur le Vidourle et le Gardon fin 2002 et sur le Rhône fin 2003. La connaissance de la sécurité des digues est délicate et mal connue ainsi que la réalité des risques en cas de rupture. Les méthodes de diagnostic ont bénéficié de progrès récents, notamment du fait de la confrontation entre divers spécialistes : géotechniciens et hydrauliciens en particulier.
Enfin, le ministère chargé de l'écologie a fait réaliser l'inventaire exhaustif des digues sur le territoire national et vient de renforcer la réglementation les concernant (décret du 11/12/07 et arrêté du 29/02/08), ce qui fait évoluer d'autant la mission du contrôle (circulaires du 08/07/08 et du 31/07/09).

Objectif :
Connaître les différents intervenants (propriétaire, gestionnaire, ingénierie, contrôle) et leurs attributions respectives.
Connaître les différents risques de rupture en fonction de critères hydrauliques, morphologiques et géotechniques ainsi que la nature et l'intérêt de l'approche interdisciplinaire des méthodes de diagnostic des ouvrages d'endiguement.
Tirer profit des premières expériences d'inventaire des digues, de gestion adaptée et de classement.
Pouvoir déterminer quelles sont les actions à engager par le service de contrôle, ouvrage par ouvrage, en intégrant la taille du parc d'ouvrages à contrôler (planification).

Publics concernés :
Ingénieurs et techniciens nouvellement en charge du contrôle des digues ou des missions associées dans les DREAL, mais aussi dans les DDEA, DDT, SN. Pour ce public, l'inscription doit être réalisée directement auprès de l'Ifore http://www.ifore.ecologie.gouv.fr/

Quelques places pourront être réservées aux ingénieurs et techniciens des organismes gestionnaires de digues, des collectivités territoriales et aux ingénieurs et techniciens des compagnies d'aménagement et des bureaux d'ingénierie soucieux de se sensibiliser à la problématique du parc des digues fluviales, à l'évolution récente de la réglementation et concernés par le dialogue avec le service de contrôle. Inscription auprès d'AgroParisTech.

Pré-requis :

Programme :
Lundi 8 mars (après-midi) : Nécessité de la démarche. Eléments techniques de base

Introduction. Typologie des digues. Rôle des différents intervenants. Le patrimoine des digues de protection contre les inondations. La nécessité d'un contrôle par l'Etat.

Les ruptures de digues. Les différents mécanismes de dégradation et de rupture : approche géotechnique et morphologique.

Le diagnostic des digues. Présentation rapide d’une méthodologie de diagnostic : étude des archives, topographie, volets hydraulique et morphodynamique fluviale, inspection visuelle initiale, étude géotechnique, hiérarchisation des travaux de confortement.

Confortement de digues. Présentation rapide des techniques courantes (protection pied de berge, perrés, recharges, drainage, palplanches, parois moulées), implantation de déversoirs, déplacement de digues.


Mardi 9 mars 2010 (matin) : Maîtrise d'ouvrage, réglementation et contrôle des digues

Les évolutions de la réglementation : le décret du 11 décembre 2007, l'arrêté du 29 février 2008 et la circulaire du 8 juillet 2008.

La pratique de la mission du contrôle : les obligations du responsable de l'ouvrage, les actions du service de contrôle. Le classement des digues. Proposition de phasage du travail du service de contrôle et liens avec BarDigues. Le rôle du PATOUH.

Structures de gestion et de financement (SI, ASA, …), situation juridique des ouvrages (propriété emprise, ouvrages, gestionnaire, maîtrise d'ouvrage). Présentation de la diversité des cas connus en France.


Mardi 9 mars 2010 (après-midi) : La gestion de crise

La préparation à la gestion de crise sur les levées de la Loire. Retour d'expérience. Point de vue d'un service coordonnateur.

Gestion d'une crise, travaux d'urgence et plans de secours (interventions avant, pendant et après une crue exceptionnelle, relations avec les autorités et les riverains). Retour d’expérience des crues de 1993 et 1994 appliqué à la gestion des crues de 2002 et 2003.


Mercredi 10 mars (matin) : Visite d'ouvrages

Visite d'une digue en Isère avec la participation du Service de Contrôle, du Maître d'Ouvrage et du Maître d’Oeuvre.


Mercredi 10 mars (matin) : Le contrôle des digues (suite)

La base de données nationale BarDigues. Description des données (tronçons, zone protégée, gestionnaire). Fonctionnement de l'application. Évolutions récentes.

Le contenu d'une étude de dangers : définition de la zone d'étude, scénarios à envisager, aspects opérationnels.

L'exploitation des digues. 1/ L'établissement des consignes d'exploitation de surveillance et d'entretien (en temps normal, en crue et après crue). Lien avec les autres acteurs. Nécessité d'une formalisation, rôle du contrôle. 2/ Gestion de la végétation, intégrant les impératifs de sécurité et écologiques.

Étude de cas. Questions/réponses, sur la base de cas présentés par les stagiaires.


Jeudi 11 mars (matin) : Contrôle et réglementation

Table ronde : Retour d'expérience sur les missions de contrôle des digues de protection contre les inondations et sur l'animation de ces missions. Quelles évolutions pour les missions de contrôles ?



NB : les cas des digues de voies navigables et des digues à la mer ne seront pas directement abordés dans les exposés. On rappelle que les ouvrages qui traversent le cours d'eau ou barrages font l'objet de deux autres sessions (sécurité des barrages ; ouvrages de ralentissement dynamique)

Conférenciers associés :
Cemagref d'Aix-en-Provence, CGAAER, MEEDDM-STEEGBH, CETE Méditerranée, DIREN Centre (pressenti), SYMADREM (pressenti), l'Association Départementale Isère Drac Romanche, la DDT 38 et la DREAL Rhône (sous réserve), DRIRE PACA (pressenti)

Méthode pédagogique :
Organisation d'exposés complémentaires suivis ou entrecoupés d'échanges entre conférenciers et participants. Analyse de cas concrets. Visite de terrain.

Modalités d'évaluation :

Chef de projet :
Rémy TOURMENT, Institut National de Recherche en Sciences et Technologies pour l'Environnement et l'Agriculture d'Aix-en-Provence

Responsable de la formation :
Sophie LE CAM
sophie.lecam@agroparistech.fr

Assistant de la formation :
Nicolette DE L'EPREVIER
01 45 49 89 19
nicolette.deleprevier@agroparistech.fr

Nb de places :
20

Organisme partenaire :
Ministère de l'Ecologie, du Développement Durable et de l'Energie - IFORE
partenaire


Conditions Générales de Vente Mentions légales
Site réalisé avec SPIP Valid XHTML 1.0 Transitional
Site développé en collaboration avec e-Logiq CSS Valide
Site accessible WAI