entete
banniere
AgroParisTech "Programmes courts de formation continue"

Nous sommes désolés :
la session pour laquelle vous demandez une inscription est antérieure à la date d'aujourd'hui !
Merci de consulter notre catalogue en ligne.


Parcours : concevoir et faire-vivre les stratégies alimentaires de territoire

Dates :
Printemps/automne 2020

Durée :
10 jours (65 heures)

Lieu :
Formation à distance et en présentiel , distance et en présentiel

Tarification :
3716 Euros

Thématique :
Développement territorial, Agricultures et forêts pour demain

Contexte :
Aujourd’hui, dans un contexte économique et politique de montée en puissance des métropoles et plus généralement des territoires fortement urbanisés, face à la crise agricole et à l’émergence des préoccupations des citoyens-consommateurs vis-à-vis de leur alimentation, dans la suite de la dynamique ouverte par les défis de la transition agro-écologique, de nouvelles stratégies agricoles et alimentaires se font jour. Des acteurs territoriaux co-construisent avec les acteurs de la profession agricole, des stratégies originales de relocalisation des activités, tournées vers les besoins des territoires et en réinterrogeant les stratégies interterritoriales.

L'objectif est de favoriser le dialogue entre territoire, agriculture et alimentation. Pour les territoires les plus avancés, la stratégie vise à définir les moyens et les conditions du soutien et du développement des activités agricoles et alimentaires, en milieu urbain et périurbain, voire en milieu rural, en donnant accès à tous à une alimentation de qualité, éthique et durable. La durabilité du système alimentaire, la préservation de la biodiversité, la lutte contre le réchauffement climatique et la transition énergétique ou encore la coopération interterritoriale sont des sujets de plus en plus portés par des acteurs institutionnels variés obligeant à inventer de nouvelles manières de penser et agir pour le développement des territoires.

Cette réorganisation territoriale transforme les pratiques et les métiers. Le chargé de mission dont la question alimentaire est au cœur de ses missions, ou celui qui s’en saisie en périphérie, devient un acteur de la conduite du changement. Il-elle accompagne la mise en place et pilote des projets de territoire à la croisée des dynamiques agricole, alimentaire, environnementale et sociétale dans une collectivité territoriale. Interlocuteur-trice unique il-elle est à l’interface des acteurs-trices du territoire et des élu-e-s responsables de la politique agricole et alimentaire de la collectivité. Il-elle est à la fois et suivant les projets instigateur, médiateur, animateur, négociateur. Il-elle accompagne la prise de décision des élu-es. C’est aux champs de compétences de ce métier, de ces différentes postures professionnelles, que le parcours de formation souhaite proposé des cadres d’apprentissage.

Objectif :
- Élaborer une stratégie de territoire favorisant les logiques d’acteurs et le déploiement d’actions transversales en matière d’agriculture et d’alimentation : cerner les logiques d’acteurs, identifier les enjeux territoriaux par des méthodes d’analyse territoriale, concevoir un programme d’actions sur ses composantes alimentaire et agricoles ;
- Mettre en œuvre des programmes d’actions en matière d’agriculture et d’alimentation : élaborer un projet tant dans le contenu que dans les ressources financières à mobiliser, rédiger des documents contractuels, concevoir et suivre l’évaluation du plan d’actions, accompagner les porteurs de projet ;
- Favoriser une dynamique territoriale partenariale : savoir présenter un projet à des décideurs, réaliser des actions de sensibilisation des acteurs sur les sujets en lien avec l’agriculture et l’alimentation, animer des groupes de travail multi-partenarial, concevoir et conduire des entretiens auprès des porteurs de projet

Compétences à acquérir :

Publics concernés :
Personnes en poste au sein de collectivités territoriales, Chambre d’agriculture, PNR ou tout autre territoire de projet.
- chargé.e de mission alimentation,
- chargé.e de mission ou responsable agriculture, agriculture périurbaine,
- chargé.e de mission nature en ville, milieux naturels,
- chargé.e de mission agro-écologie
- tout autre mission où les questions alimentaires interviennent dans la stratégie

Pré-requis :
Avoir un projet à déployer sur son territoire ou dans son service. Un auto-positionnement est demandé en début de parcours pour orienter l’auditeur vers les différents modules.

Programme :
L’architecture du parcours proposé repose sur trois modules :
- Un premier module pour comprendre le contexte et identifier les enjeux de la transition agricole et alimentaire,
- Un second module qui s’ancre sur le terrain à partir d’une étude de cas, propose un panorama des outils méthodologiques de conduite de projet territorial et amene les stagiaires à mener un travail collectif pour appliquer ces outils tout en partageant les pratiques ;
- Un module transversal réflexif pour accompagner chaque auditeur à la fois sur un projet individuel ou une question particulière en lien avec la transition agricole et alimentaire sur son territoire, et à la fois sur sa posture professionnelle.

Conférenciers associés :
Terres en Villes ; AgroParisTech

Méthode pédagogique :
Chaque module se compose de temps en présentiel et de temps à distance (classe virtuelle et/ou travail individuel via des ressources proposées). A l’issu de chaque module, les auditeurs réalisent individuellement un livrable opérationnel

Modalités d'évaluation :
Questionnaire d’évaluation et discussion avec les responsables de la formation

Responsable de la formation :
Cécile COT
cecile.cot@agroparistech.fr

Assistant de la formation :
Mélanie CHANTEUX
0473440720
melanie.chanteux@agroparistech.fr

Nb de places :
5



Conditions Générales de Vente Mentions légales
Site réalisé avec SPIP Valid XHTML 1.0 Transitional
Site développé en collaboration avec e-Logiq CSS Valide
Site accessible WAI