entete
banniere
AgroParisTech "Programmes courts de formation continue"

Nous sommes désolés :
la session pour laquelle vous demandez une inscription est antérieure à la date d'aujourd'hui !
Merci de consulter notre catalogue en ligne.


Évaluation économique des politiques de gestion des inondations – Analyse Coût-Bénéfice basée sur les Dommages Évités

Dates :
Du 4 au 6 décembre 2017

Durée :
3 jours (21 heures)

Lieu :
AgroParisTech , PARIS

Tarification :
1180 Euros

Thématique :
Gestion de l'eau

Contexte :
Une analyse coût-bénéfice (ACB) est, depuis début 2011, demandée lors des processus de labellisations des PAPI, selon un cahier des charges annexé au cahier des charges PAPI. Sa réalisation est à la charge des structures gestionnaires de bassin qui souhaitent monter un PAPI. Une méthode « nationale » a été proposée par le Ministère en charge de l'Environnement, sans obligation formelle de la suivre pour les gestionnaires de bassin du moment qu'elle répond au cahier des charges de l'ACB, ce qui peut introduire une variabilité sur certains points méthodologiques. Le Ministère a engagé d'ailleurs des travaux pour améliorer certains de ces points, notamment sur la modélisation des dommages des enjeux exposés aux inondations. Cette formation vise à donner les bases concernant cette méthode aux personnes susceptibles d'utiliser, de suivre ou d'évaluer ce type d’études et leurs résultats.

Objectif :
Connaître les clés méthodologiques d’une ACB-DE
Connaître l'expertise française actuelle dans le domaine
Savoir interpréter les résultats d’une ACB-DE
Savoir évaluer la pertinence d'une étude employant cette méthode
Savoir juger si une étude répond au cahier des charges du Ministère

Publics concernés :
Agents du MEEDE amenés à juger des évaluations faites par une Analyse Coût-Bénéfice basée sur les Dommages Évités (ACB-DE)
Agents territoriaux amenés à piloter et/ou juger des évaluations faites par ACB-DE
Employés de bureaux d’études amenés à faire des ACB-DE

Pré-requis :
Aucun

Programme :
La formation abordera les points suivants :
Contexte de réalisation de l'analyse coût-bénéfice
Ce qui est demandé à différents échelons européen – national – local (bassin). Panorama des expertises existantes (qui sait faire quoi en France et ailleurs).
Principe de l'ACB-DE
Principes généraux de l'évaluation, indicateurs produits, indicateurs intermédiaires, étapes de la méthode, agencement général des différentes phases de modélisation. Périmètre de l'évaluation : ce qui est pris en compte / ce qui n'est pas pris en compte.
Modélisation des dommages
Point particulier sur cet aspect (les modélisations hydrologique et hydraulique également nécessaire ne seront pas traitées). Stratégies de modélisation. Périmètres des dommages. Ce qui est retenu dans la méthode de base. Variantes possibles.
Indicateurs produits
Point particulier sur cet aspect en montrant en quoi la démarche même de l'ACB-DE permet de produire différents éclairages complémentaires sur le territoire. Éléments de diagnostic de l'exposition d'un territoire : recensement des enjeux ; dommage par scénario d'inondation ; indicateurs synthétiques prenant en compte la rareté des scénarios ; dommages par type d’enjeux ; dommages par secteur ; cartographie des dommages. Éléments de diagnostic de la pertinence d'un projet : recensement des enjeux extraits de l'inondation, dommages évités, valeur actuelle nette.
Qualité d'une étude
Données mobilisées, précisions et fiabilité, traitement des incertitudes, hypothèses retenues, écueils et pièges classiques.
Gestion d'une étude
Qui la réalise. Qui la pilote. Qui la juge. Quand est-elle réalisée. Temps nécessaire à la réalisation. Pré-requis nécessaires. Données libres, données payantes. Points de blocages, comment les lever. Ce qu'on est en droit d'attendre d'une étude. Ce qu'il faut en garder, ce qui se périme, ce qui peut resservir. Point de vue du gestionnaire, point de vue de l'évaluateur.

Conférenciers associés :
IRSTEA, CEREMA Méditerrannée, CEPRI, MEDDE, Autres experts selon besoin

Méthode pédagogique :
La formation s'appuiera sur des exposés complémentaires, qui seront également l'occasion d'échanges (en cours d'exposé ou à leur suite) avec les conférenciers. Ces exposés s'appuieront, pour l'essentiel, sur des études de cas réalisées ou analysées par les conférenciers.
Elle s'appuiera également sur un exercice en situation (une demi-journée) consistant à décortiquer une étude en plaçant les stagiaires en situation de juger une étude.

Modalités d'évaluation :
Les stagiaires évalueront la formation à l'issue de la session au moyen d'un formulaire et participeront à une évaluation orale animée par le responsable de la formation

Chef de projet :
Frédéric GRELOT, Institut national de Recherche en sciences et Technologies pour l'Environnement et l'Agriculture de Montpellier

Responsable de la formation :
Najla GROUZ
najla.grouz@agroparistech.fr

Assistant de la formation :
Jocelyne ANSSELIN
01 45 49 89 14
jocelyne.ansselin@agroparistech.fr

Nb de places :
20

Organisme partenaire :
Ministère de la Transition écologique et solidaire - IFORE
partenaire


Conditions Générales de Vente Mentions légales
Site réalisé avec SPIP Valid XHTML 1.0 Transitional
Site développé en collaboration avec e-Logiq CSS Valide
Site accessible WAI